De l'éducation positive...

Pillow janvier 21.jpg

Oui oui, certains apprentissages sont aussi possibles avec un chat ! Bien sûr, on n'atteindra pas le niveau d'interaction que l'on peut obtenir avec un chien, mais avec un peu de persévérance il est possible de donner quelques bonnes habitudes à nos félins préférés. C'est d'ailleurs tout à fait souhaitable, puisqu'éduquer un animal, c'est aussi l'aimer : quoi de plus sain, pour une meilleure harmonie au foyer, qu'un animal qui ne vole pas de nourriture, ne monte pas (trop) sur la table de la cuisine, ne fait pas ses griffes sur le tout dernier canapé.

On adoptera, comme pour le chien, le principe l'éducation par renforcement positif. Cette méthode, que beaucoup appliquent d'ailleurs instinctivement, permet d'obtenir des résultats encourageants tout en développant une parfaite entente entre humain et animal, puisqu'elle consiste, non pas à corriger les comportements indésirables, mais à encourager les attitudes souhaitables.

"Renforcement" : Pour encourager les bons comportements...

"positif" : ...on signifie à son animal que l'on est content de lui, on lui fait plaisir. Cela peut être par une friandise, mais aussi par l'intonation de la voie, un câlin, un moment de jeu.

Beaucoup ont déjà essayé le spray pour asperger le chat qui monte sur la table : au mieux, cela dissuade uniquement lorsqu'on est présent. A force d'acharnement, cela peut finir par fonctionner, mais la relation entre l'humain est le chat est altérée, voire rompue. Un rapport conflictuel peut alors s'installer. Une meilleure solution consiste par exemple à détourner le chat de son intention initiale de s'installer sur la table, en venant l'attirer au jeu du plumeau. Bien sûr, cela ne l'empêchera pas de venir sur la table lorsque vous n'êtes pas là. Mais avec un peu de persévérance on obtient des résultats très encourageants, et les chats finissent par perdre certaines mauvaises manies.

Autre exemple, un chat a naturellement besoin de faire ses griffes ; s'il n'a que le canapé à disposition, il sera très difficile de l'en empêcher. en revanche, multiplier les griffoirs dans la pièce, déplacer le chat vers ces griffoirs lorsqu'il fait mine de s'attaquer au canapé, sont des solutions efficaces. Les petits joyaux, au cours de leurs apprentissages à la chatterie, sont d'ailleurs encouragés dans ce sens.

Morgan de la vie des chats.com aborde ce sujet avec beaucoup de clarté et de simplicité. Pour suivre ses explications, c'est par ici :